Blog

Quelles sont les différences entre les taxis et les VTC


taxi vtc

Les taxis représentent un moyen de transport bien connu et répandu sur Paris et la région parisienne. Ils offrent d’ailleurs un tarif intéressant à Paris intra-muros et c’est parfait quand il s’agit d’en trouver un dans la rue.

Les voitures de transport avec chauffeur ou VTC offrent un service similaire aux taxis, c’est-à-dire transporter son client d’un point A à un point B en voiture. Mais les VTC doivent suivre une réglementation différente.

Alors on peut se demander quelles sont les différences entre les taxis et les VTC. C’est ce que nous allons voir dans cet article.

La tarification

Une des différences majeures entre les taxis et les VTC porte sur la tarification. Les taxis facturent la course au compteur alors que les voitures de tourisme avec chauffeur facturent à la course.

En général les taxis ont un coût de prise en charge plus un prix au kilomètre et sur la durée. Les taxis peuvent aussi avoir un surcoût par bagage. Les véhicules de transport avec chauffeur fixent le tarif avant la course. En général ils ont une grille tarifaire établie.

L’avantage de ce mode de tarification est que l’on peut demander des devis aux chauffeurs VTC et qu’ainsi, on n’a jamais de mauvaises surprises lors du paiement.

L’héritage des chauffeurs de grande remise

Le statut de VTC découle de l’ancien statut des chauffeurs de grande remise. Les chauffeurs de grande remise étaient destinés aux clients VIP et devaient donc assurer un certain standing.

Aujourd’hui beaucoup de chauffeurs VTC perpétuent cette tradition. Dans les faits, beaucoup de voitures de tourisme avec chauffeur sont des berlines haut de gamme et offrent des petits services additionnels pour le confort du passager comme le WiFi à bord, une bouteille d’eau offerte ou encore la presse du jour.

En tout cas les véhicules de tourisme avec chauffeur ne disposent d’aucune signalétique indiquant leur activité contrairement aux taxis qui sont dans l’obligation de posséder un lumineux sur le toit de la voiture.

Les conditions pour exercer

Les chauffeurs VTC comme les taxis doivent répondre à une réglementation stricte pour pouvoir exercer leur activité. La législation encadrant l’activité de VTC est clairement définie et tout chauffeur doit être formé et immatriculé.

L’énorme différence entre ces deux professionnels du transport et qui cause la grogne des taxis est le coût de la licence pour exercer le métier de taxi. Cette licence peut coûter jusqu’à 350 000 € dans le cas d’un rachat. Beaucoup de taxis comptent d’ailleurs sur la vente de leurs licences pour leur retraite.

Quant aux VTC, le coût de la carte professionnelle équivaut à quelques centaines d’euros.

En ce qui concerne les usagers, les VTC sont des professionnels en qui vous pouvez avoir confiance. En cas de doute, demandez bien la carte professionnelle du chauffeur. Il ne faut en aucun cas faire un amalgame entre les taxis clandestins et les VTC, cela n’a rien à voir.

Alors taxi ou VTC à Paris ?

Quant à savoir s’il faut privilégier les taxis ou les VTC à Paris et en région parisienne, la réponse est que cela dépend de la situation.

Lorsque l’on est dans la rue et qu’on a besoin d’un transport en voiture immédiat, le taxi est la seule solution, car sa vocation est d’embarquer des clients dans la rue. Les VTC n’ont pas le droit d’embarquer de clients sans réservation.

Lorsque l’on a besoin d’une voiture avec chauffeur pour une occasion spéciale connue à l’avance, alors les véhicules de tourisme avec chauffeur sont tout indiqués.

Vous trouverez sur notre site un annuaire des VTC à Paris et en région parisienne. N’hésitez pas à les solliciter pour de plus amples informations.


13 mars 2015
Commentaires